Classe de verbes

Première Partie du cours

On classe les verbes en deux catégories :

  1. les verbes d'action.
  2. les verbes d'état.

 

Les verbes d'action  sont des verbes  qui expriment une action faite ou subie par le sujet.

           Je marche. ( marche : verbe d'action) / L'arbre a été abattu par l'orage. (abattre : verbe d'action)

Les verbes d'état sont des verbes qui expriment un état, une manière d'être  du sujet

              Il paraît fatigué (paraître / verbe d'état)

Les verbes d'état sont:

être, devenir, paraître, sembler, demeurer, rester, avoir l'air, passer pour.

 

Exercices : Indiquez si les verbes sont des verbes d'action ou d'état.

Aller à ce site pour y répondre :

http://www.francaisfacile.com/exercices/exercice-francais-2/exercice-francais-15160.php

 

Deuxième partie du cours

Formule : (N + V + N1 + prép + N2 Ph1) (N2 + V1 + prép + V + N1 Ph2)

1- On obture le raccord avec un bouchon fileté.

2- Le bouchon fileté sert à obturer le raccord.

3- il faut / on peut obturer le raccord à l'aide d'un bouchon fileté.

4- Le bouchon fileté s'emploie / est employé pour obturer le raccord.

5- On emploie le / on se sert du bouchon fileté pour obturer le raccord.

6- L'obturation du raccord se fait à l'aide d'un bouchon fileté.

7- Le raccord ne peut être obturé qu'à l'aide d'un bouchon fileté.

Ces verbes qui interviennent dans le français technique ont des caractéristiques.

N = on : sujet humain indéterminé.

V = verbe d'action.

N1 = 1er complément

N2 = 2ème complément

prép = préposition.

 * La 1ère forme : elle a une construction comme dans la langue usuelle.

Différents verbes d'action :

- obturer

- affûter = aiguiser

- ajuster

- bloquer

- couper

- dresser

- exercer

- écarter

- fixer

- guider

- incliner

- mesurer

- maintenir

- nettoyer

- presser

- usiner

- transmettre

Tous ces verbes présentent les mêmes propriétés transformationnelles identiques, mais le N1 sujet humain perd sa caractéristique (à la passive) ;

N2 + V1 + prép + V + N1 Ph2

La 2ème forme : le V1 de type ( servir à ou permettre de).

La 3ème forme : dans l'impersonnel ; ex : il faut - " il " ne désigne pas un sujet humain.

La 4ème forme : verbe pronominal, voix passive.

La 5ème forme : " on " , se servir de.

La 6ème forme : la nominalisation.

La 7ème forme : la négation, la passivation.

Remarques :

- 1 et 5 : le N formé de (V obturer + N1 le raccord) est gardé intact

- 6 et 7 : une nominalisation et une passivation.

N-B : 1 ) les transformations de 1 et 5 correspondent à l'énoncé de propriété générale, à des définitions qui interviennent dans l'initiation aux phénomènes techniques.

- il n'y a pas une phrase prototype.

N-B : 2 ) 6 et 7 dans sa fonction, au contraire de 1 et 7 ; elles ont l'usage, l'outil, l'appareil ou la pièce non dans sa fonction, mais dans l'opération. Elles correspondent à l'étape suivante ; celles de la mise en application les données initiales (un apprentissage).

Tous ces verbes ont en commun de désigner une opération, cette opération intervenant dans des conditions très précises, à l'aide d'un appareil ou d'un outil quelconque, tous ces verbes-là constituent une classe.

Les frontières sémantiques :

les constructions recouvrent différents problèmes : - la nominalisation - la transformation passive - l'objectivation - la distributions des circonstants.

* exemple : vu l'importance de la forme passive dans une langue technique, regardons cette phrase :

-un jeune homme a agressé un handicapé (forme active) - un handicapé a été agressé par un jeune homme (forme passive)

De raison de focaliser sur la victime ; il va utiliser la forme passive.

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site