Préparer un exposé

comment présenter un exposé sur le tourisme

 

Recherche de sujet dans le domaine du tourisme, allez au moteur de recherche GOOGLE puis vous écrivez : tourisme en Algérie

Vous allez trouvez plein d’articles qui parle de ce sujet, vous choisissez un sujet et vous commencez à faire votre exposé selon les conseils donnés au-dessous.

 

Tiré du site :   http://www.ebsi.umontreal.ca/jetrouve/oral/index.htm

Je présente un exposé en classe
en 5-10 minutes
 

Voici quelques pistes pour t’aider à communiquer à tes camarades
le résultat de tes recherches.

J’organise mon contenu en vue d’une présentation 

Préparation du contenu de l’exposé : sujet, plan provisoire, recherche d’information
Préparation des différentes parties de l’exposé conclusion développement introduction
Rédaction du plan final
    Résumé des idées sur des fiches transparents diaporama ( exemples | insertion son/vidéo )
Pratique de l’exposé
Illustration de l’exposé (graphiques, tableaux, images)

Je présente mon exposé devant le public-cible 

J’utilise du matériel et des appareils
pour améliorer ma présentation
 

Quelles aides visuelles utiliser ?
Accessoires visuels manuels : tableau traditionnel, tableau de papier, affiche
Appareils mécaniques : visionneuse, magnétophone
       ou numériques : rétroprojecteur, vidéoprojecteur, magnétoscope
Vérification de l’ordinateur avant l’exposé

Je suis évalué 

Modèles d’évaluation d’un exposé oral : Modèle 1 Modèle 2 Modèle 3

Principaux documents consultés

 

 

 

 

 

 

Je prépare
mon exposé

Commence ton travail le plus tôt possible.
N’attends pas à la dernière minute
puisque tu dois te documenter,
analyser et extraire des idées, les résumer,
fabriquer des outils visuels
et pratiquer à quelques reprises.
Cela prend du temps !

Voir aussi : Rédaction du plan final | Pratique de l’exposé

Sur cette page : Objectif | Sujet | Plan provisoire | Recherche d’information

Je décide de l’objectif de l’exposé

 

  • Informer ? Ex. : exposé sur un sujet connu 
  • Convaincre ? Ex. : exposer ta position sur ce sujet

Il est difficile de faire les deux à la fois (informer ET convaincre) en cinq minutes.

Je cerne le sujet

 

Fais une recherche sur ton sujet, seul ou avec d’autres. Pose-toi des questions sur ton sujet (exemple).

Cerne ensuite l’objet précis de ton exposé. Une fois les limites bien établies, ne sort pas de ton sujet.

N’essaie pas de couvrir un sujet trop large. Il est difficile de développer une question en profondeur en cinq minutes. Comme tous les stagiaires doivent faire un exposé, il est normal qu’un temps limite soit imposé.

Établis ensuite une idée directrice qui servira de « fil conducteur » à ton exposé.

Je rédige un plan provisoire


Esquisse un plan provisoire que tu vas, bien sûr, modifier au fur et à mesure de l’évolution de ton travail.

Un plan est composé d’idées principales et d’idées secondaires. Le nombre d’idées que tu peux couvrir dépend du temps alloué.

Les idées secondaires devront s’enchaîner et être subordonnées à l’idée principale. Elles vont arriver sans ordre, puis se préciser par la suite.

Je cherche de l’information sur mon sujet


Explore les sources d’information à la bibliothèque, sur Internet, discute de ton sujet avec ton prof, tes camarades de classe, ta famille, et identifie les experts que tu pourrais consulter.

Retiens ce qui est nouveau, inconnu des auditeurs, ou ce qui peut être controversé (si tu ne crains pas les discussions qui pourraient s’ensuivre).

Inscris la référence des documents retenus. Tu pourrais avoir besoin d’y recourir par la suite.

Aie toujours un carnet et un stylo à portée de la main (ou tout autre outil numérique) : une idée peut surgir à n’importe quel moment.

Note sur des fiches ou à l’ordinateur des faits, des preuves, des histoires, des illustrations qui vont te servir d’exemples pour captiver les auditeurs.

Classe tes idées au fur et à mesure de l’évolution de ta recherche et modifie le plan provisoire en conséquence.

Il est possible qu’à ce stade, le professeur te demande de jeter un coup d’oeil sur ton plan provisoire.

1 - IMAGE : « 1629383.jpg », dans clipart.com
Cette image n’est plus disponible sous ce nom de fichier.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je prépare
les parties de
mon exposé

Note à l’ordinateur ou sur papier
les idées dont tu veux parler
et l’ordre dans lequel tu veux les développer.

 

 

Les 5 parties de l’exposé

 

 

L’exposé oral est soumis aux mêmes règles que l’exposé écrit. Il comporte :

- une introduction (brève) : objectifs et idées principales;
- un développement (partie la plus longue) : la première partie à rédiger;
- une conclusion (brève) : résumé les idées principales.

À ces parties, il faut ajouter et apprendre par coeur :

- une ouverture (élément déclencheur);
- une fermeture.
Ces deux parties doivent créer un impact sur l’auditoire.

Elles seront suivies

- d’une période de questions si le temps le permet;
- des remerciements.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je rédige le plan final
de mon exposé

Ta recherche est maintenant terminée,
tes idées principales et secondaires
sont classées en ordre;
il ne reste plus qu’à rédiger le plan final.

1

Voir aussi : Je prépare la conclusion | le développement | l’introduction

Sur cette page : Plan final | Questions préalables

Je rédige le plan final

SUJET de L’EXPOSÉ : ...................................................................................

Introduction

Durée

Images

Outils

- Salutation

..... min.

.............

.............

- Annonce du sujet
- Élément déclencheur
- Annonce des objectifs
- Connaissances de l’auditoire sur le sujet
- Déroulement de l’exposé

..... min.
..... min.
..... min.
..... min.
..... min.

.............
.............
.............
.............
.............

.............
.............
.............
.............
.............

Développement

Idées principales 

Idées secondaires

Durée

Images

Outils

1.



2.




3.

1.1
1.2
transition

2.1
2.2
2.3
transition

3.1
3.2

..... min.
..... min.


..... min.
..... min.
..... min.


...... min.
..... min.

.............
.............


.............
.............
.............


.............
.............

.............
.............


.............
.............
.............


.............
.............

Conclusion

Durée

Images

Outils

- Rappel des points principaux
- Message final (en lien avec l’idée directrice)
- Remerciements

..... min.
..... min.
..... min.

.............
.............
.............

.............
.............
.............

Principal document consulté (D. Chassé et R. Prégent, p. 30)




Je me pose des questions avant de rédiger le plan final

Les idées principales et secondaires peuvent-elles être traitées dans le temps alloué?

Sont-elles trop ou trop peu nombreuses?

En sais-je suffisamment sur chacune d’elles?

Les idées retenues sont-elles dans l’ordre final de communication?

Comment vais-je accrocher l’auditoire au début de l’exposé?

Comment vais-je conclure et terminer mon exposé?

Quelles illustrations, quels exemples vais-je choisir pour expliquer, illustrer, prouver mon propos?

Quelles aides visuelles vais-je utiliser?

 

Je résume
mes idées
sur des fiches
aide-mémoire

Voir aussi : Résumé de l’exposé sur des transparents | dans un diaporama

Les fiches aide-mémoire contiennent les idées principales et secondaires.
Utilise ces fiches durant ta présentation
afin de ne rien oublier et de rester calme.

Sur cette page : Préparation des fiches | Exemple

Je prépare des fiches

Même si tu écris chaque phrase de ton discours, il te faudra quand même résumer tes idées, car la lecture intégrale d’un texte est vraiment ennuyante pour l’auditoire.

Utilise des fiches cartonnées de format 4" X 6", ce qui permet d’écrire en gros caractères.

Inscris une seule idée principale et ses idées secondaires par fiche.

Souligne, surligne ou mets en couleurs les mots-clés.

Prépare des phrases de transition entre chaque partie de ton exposé. Tu peux utiliser de petits papiers auto-collants en couleur pour inscrire ces phrases.

Note avec un crayon-feutre d’une autre couleur quand une illustration, une anecdote, l’utilisation d’un appareil, etc. intervient dans ton discours.

Classe tes fiches selon l’ordre de présentation de ton plan final.

Numérote chaque fiche dans le coin supérieur droit.

N’attache pas tes fiches. Ainsi, tu pourras les faire glisser l’une derrière l’autre au fur et à mesure que tu auras terminé avec chacune d’elles durant la pratique et la présentation en classe.

 

 

Je présente
l’introduction

L’introduction doit être brève, mais néanmoins
fournir les grandes lignes de ton exposé.
Dès le début, donne le signal que tu es bien préparé(e).

     

Voir aussi : Présentation du développement | de la conclusion

Sur cette page : Préparation de l’introduction
Présentation : Salutation | Élément déclencheur
Sujet | Objectif | Plan de l’exposé

PRÉPARATION DE L’INTRODUCTION

Trouve un élément déclencheur (l’ouverture) qui pourrait ressembler à une réflexion, une anecdote, une question, une déclaration.

Annonce ton sujet (tu as trouvé un titre captivant).

Rappelle ce que tes camarades savent déjà sur le sujet.

Présente ton objectif (en général ce que l’auditoire ne sait pas sur le sujet).

Résume rapidement les grandes lignes (le plan) de ton exposé et la manière dont il se réroulera.

 

PRÉSENTATION DE L’INTRODUCTION

Je salue l’auditoire

 

Bonjour tout le monde !

J’expose l’élément déclencheur

 

Cet élément déclencheur (ou ouverture) peut être une réflexion, une anectode, une question, une déclaration. Exemples pour quatre sujets différents d’exposé.

UNE RÉFLEXION :

J’aimerais commencer en vous demandant de réfléchir à la situation dans laquelle nous serions aujourd’hui si l’ordinateur n’existait pas.

UNE ANECDOTE, en lien avec ton sujet :

L’autre jour, mon père m’a demandé quelle serait ma réaction si je rencontrais un grizzly au cours d’une randonnée en forêt.

UNE QUESTION :

Combien parmi vous souhaiteraient passer leurs vacances de Noël au Mexique ?

UNE DÉCLARATION :

Maintenant, vous n’avez plus besoin d’aller à la banque. C’est elle qui vient à votre domicile!



J’annonce le sujet


Je voudrais aujourd’hui vous parler d’une invention qui tarde à prendre son envol : la voiture électrique.

J’énonce l’objectif


Mon objectif est de vous informer des projets actuellement en cours au Québec et en France.

Mon objectif est de vous persuader d’adhérer au projet d’échange France-Québec offert dans notre école l’an prochain.

Je présente le plan de l’exposé


Résume rapidement les grandes lignes de ton exposé et la manière dont il se réroulera.

Mon exposé comprend trois parties :
1- l’historique des services bancaires
2- la présentation de deux projets de portefeuille électronique au Québec

et en France
3- et enfin les implications sociales reliées à cette nouvelle technologie.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je présente
le développement

Pour réussir ton oral,
il faut que tu connaisses à fond ton sujet
et que tu communiques l’information
d’une manière claire et vivante.

1

Voir aussi : Préparation du développement
Présentation de l’introduction | de la conclusion

Sur cette page : Présentation des idées principales et secondaires du développement
Phrases de transition

Je présente les idées principales du développement


Annonce d’abord une idée principale.
Développe ensuite les idées secondaires.
Rappelle finalement l’idée principale.

 

Exemple B - Les expéditions en forêt

ANNONCE DE L’IDÉE PRINCIPALE :
Voyons en premier lieu les moyens pour vous protéger si un jour vous vous perdez en forêt.

DÉVELOPPEMENT DE L’IDÉE PRINCIPALE ET DES IDÉES SECONDAIRES

RAPPEL DE L’IDÉE PRINCIPALE :
En résumé, ce dont vous devez vous souvenir lors de votre prochaine expédition en forêt...

 

J’inclus des phrases de transition


Pense à une phrase de transition entre chaque idée principale, qui fait le lien entre le point que tu viens de terminer et celui que tu vas aborder.

 

Exemple B : Les expéditions en forêt

Voyons maintenant les lieux, dans la région des Laurentides, qui présentent, à notre avis, le plus d’intérêt pour des jeunes de notre âge.

 

 

 

 

 

 

 

Je présente
la conclusion

La conclusion doit être brève,
rappeler l’introduction
et inciter l’auditoire à passer à l’action.

1

Voir aussi : Présentation de l’introduction | du développement
Remerciements | Réponses aux questions



PRÉPARATION DE LA CONCLUSION

Pense à une conclusion frappante !
Résume rapidement les points principaux de ton discours.
Récapitule ton idée directrice.

Lorsque tu as une idée claire de la manière dont se terminera ton exposé, tu peux ensuite passer à la rédaction du développement puis terminer par l’introduction.


PRÉSENTATION DE LA CONCLUSION

Je résume mon exposé


Résume RAPIDEMENT les points principaux de ton exposé.

 

Je rappelle l’idée directrice


La conclusion récapitule l’idée directrice : c’est elle que les auditeurs devraient retenir.

Si vous ne deviez retenir qu’une seule chose de mon exposé, ce sera la suivante dont je suis venu(e) vous parler : si un jour vous vous perdez en forêt, essayez de rester calme...

Je conclus mon exposé


Amène l’auditoire à partager tes vues.

- Comme je l’ai mentionné au début de mon exposé, mettez en application les idées que j’ai partagées avec vous sur..., et je suis persuadé que vous...

- Ce à quoi je veux en venir, c’est que les faits que je vous ai exposés ne peuvent conduire qu’à une seule conclusion à laquelle vous êtes également parvenus vous-même...

Je donne le signal de la fin


Signale à l’auditoire que tu arrives à la fin de ton exposé.

Je voudrais vous quitter sur cette dernière réflexion...

 

 

Je remercie
l’auditoire

Remercie tes camarades de classe
de t’avoir écouté avec attention et respect.

Voir aussi : Réponse aux questions de l’auditoire
Présentation de : Introduction | Développement | Conclusion

Je pratique seul

 

Pense à un mot de remerciement envers l’auditoire.

Vous avez été un auditoire très attentif et avant de vous quitter, nous aimerions vous livrer cette pensée à méditer : ...

 

Nous remercions le prof de nous avoir permis de donner cet exposé. Et nous tenons à vous remercier, vous, nos camarades de classe. Vous avez été un auditoire attentif et vous avez rendu notre tâche très agréable.


Vos camarades penseront sûrement à vous applaudir, pour passer ensuite aux questions si le temps le permet.

Principal document consulté (Ed Wohlmuth, p. 44-45)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je réponds
aux questions
de l’auditoire

Les questions doivent concerner
les faits et les arguments apportés durant l’exposé.
Tu ne dois pas craindre cette période
car tu es bien préparé. Après tout, c’est toi l’« expert » !

Voir aussi : Remerciements
Présentation de : Introduction | Développement | Conclusion

La période de questions démarre parfois très lentement. Ne t’affole pas. Pour encourager les personnes qui hésitent, avance-toi vers l’assitance et demande :

- Quelqu’un a-t-il des questions à me poser ?

ou, encore mieux, présume que tes camarades vont te poser des questions :

- Quelles questions voulez-vous me poser ?
- Mon exposé est terminé et j’attends vos questions.

Regarde la personne qui t’interroge, attends qu’elle ait terminé sa phrase et reformule la question : Si je te comprends bien, .... Si tu ne comprends pas la question, demande à la personne de la reformuler. Réponds-y brièvement car chaque question se limite souvent à l’intérêt d’une seule personne.

Maintiens le contact visuel non seulement avec l’interrogateur, mais aussi avec le reste de l’auditoire, afin de ne pas « perdre » ton public à la fin de ce qui pourrait avoir été « un bon exposé ».

SI TU NE CONNAIS PAS LA RÉPONSE à une question, dis tout simplement à tes camarades : Je ne sais pas, mais je vais faire une recherche et je vous mettrai au courant de mes découvertes le plus tôt possible. « Il n’y a pas de honte à dire qu’on n’a pas compris un point particulier ou que l’on a exclu de l’étude une partie du sujet. Surtout, il faut jouer l’honnêteté et l’humilité.» (2)

SI TU T’ES TROMPÉ, et qu’un camarade te le fait remarquer, excuse-toi si tu crois qu’il a raison et poursuis. En cas d’incertitude, informe l’auditoire que tu feras une recherche et que tu fourniras une réponse dans les meilleurs délais. Tes camarades te respecteront, car tu démontres la volonté de faire de ton mieux.

SI AUCUNE QUESTION N’EST POSÉE, ne t’affole pas. Tes camarades ont peut-être faim (c’est le temps de la pause ou l’heure du repas) ou ton message a été livré clairement. Tu peux aussi demander à un complice de poser une question.

SI LE TEMPS EST ÉCHU, offre de répondre personnellement aux questions par la suite.

Tes camarades et le prof penseront sûrement à t’applaudir à la fin de ton exposé.

Il te reste à remercier l’auditoire de t’avoir écouté attentivement, à moins de l’avoir fait avant la période de questions : Je vous remercie de votre attention et je suis prêt à répondre à vos questions.

Principal document consulté (Steve Mandel, p.71)

 

 

 

1

Je me pratique

La peur de parler en public vient d’un manque d’habitude.
Sans pratique, pas de succès !
C’est toi qui dois prendre toute la place, qui dois convaincre,
avec tout le dynamisme dont tu es capable.
Exerce-toi pour y parvenir.

Voir aussi : Trac et respiration | Contact avec l’auditoire

Sur cette page : Pratique seul
Pratique avec : magnétophone | observateurs

Je pratique seul


Ton discours a été préparé sur des fiches, transparents, diaporama.

Pratique-toi DEBOUT.

Exerce-toi à parler plus fort que le ton normal de conversation.

Parle spontanément et utilise un langage simple et naturel, qui correspond à ta personnalité, à ton sujet, à ton auditoire. Exprime-toi comme s’il s’agissait d’une conversation avec un groupe, dans un langage simple.

Peu importe si tu bafouilles au début; continue! À force de répéter, tu pourras davantage te détacher du texte.

N’essaie surtout pas d’apprendre ton texte par coeur. L’auditoire va s’en apercevoir et tu risques d’avoir un trou de mémoire le jour de l’exposé.

Durée de l’exposé pendant la pratique

Il faut mesurer la durée de l’exposé, donc pratiquer à plusieurs reprises.

Note l’heure exacte du début de la pratique (heure, minute, seconde) et commence à parler à partir de tes fiches, transparents ou diapos, chaque élément du support choisi résumant une idée principale et ses idées secondaires.

Lorsque tu as terminé, note l’heure exacte et calcule le temps écoulé. Si tu as pris plus de temps que prévu, ne t’en fais pas. Si c’est trop court, avant d’ajouter autre chose, fait une deuxième pratique, en faisant des pauses plus longues entre les parties, en ajoutant un exemple. La plupart des élèves parlent plus rapidement que la normale le jour de leur exposé.

Conforme-toi au temps imposé, car il y aura plusieurs présentations ce jour-là.

Je pratique avec un magnétophone


Enregistre ensuite ton discours sur un magnétophone afin d’adopter un style plus détendu et plus naturel, d’abord sans t’occuper du minutage.

Imagine-toi devant un public et regarde devant toi en balayant les auditeurs du regard.

Écoute l’enregistrement et repère les faiblesses, les fautes de langage à corriger.

Enregistre finalement ton exposé en le minutant. Il devrait être meilleur, car tu es de plus en plus familier avec le contenu.

Je pratique avec des observateurs


Fais une pratique avec des personnes en qui tu as confiance (camarades, membres de ta famille), qui pourront te donner des conseils, mais n’attends pas à la dernière minute pour le faire, car la moindre observation pourrait accentuer ta nervosité.

Si possible, fais un exercice final dans la salle où tu présenteras ton exposé, avec les appareils nécessaires.

Demande à des camarades de se placer au fond de la classe pour savoir s’ils t’entendent clairement, pour te signaler si tu parles trop rapidement ou si tu fais des mouvements répétitifs.

Concentre-toi de moins en moins sur tes notes et de plus en plus sur le public.

1 - IMAGE : « 1666120.jpg », dans clipart.com

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1

Je présente
un exposé en équipe

Il faut qu’il y ait interaction
entre les membres de l’équipe durant l’exposé.
Le public doit sentir que vous formez une « bonne » équipe.

Voir aussi : Le travail en équipe
Conseils pour la présentation d’un exposé en classe

Placez-vous à différents endroits au devant de la classe.

Prenez la parole à tour de rôle.

Restez debout durant l’exposé.

Chacun son tour !   Respectez :

  • le temps alloué à chaque équipe par le prof;
  • la durée que votre équipe a fixée pour la présentation de la partie de chaque membre de l’équipe.

La moindre friction est visible et met en péril votre exposé.

 

 

 Télécharger

expose.pptx expose.pptx

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site